close

Dernière

Les dossiers du CNI

Vaine agitation européenne - Stéphane Buffetaut
Pouvoir etr Responsabilité - Stéphane Buffetaut
Copenhague : du malaise à l'échec - Stéphane Buffetaut
Climat : l'Europe règlemente, les Etats-Unis et le Chine agissent. - Stéphane Buffetaut
Politique européenne: le paradoxe français - Stéphane Buffetaut
Qu'est ce qu'une nation ? « Les pauvres n'ont que la patrie » Jean Jaurès - Stéphane Buffetaut
Présidence du Conseil européen; qui sortira vainqueur ? - Stéphane Buffetaut

Cliquez ici
Histoire


Cinquante cinq ans d'action au service des Français PDF Imprimer


Plus ancien des partis de la droite française, le Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) a été créé le 6 janvier 1949. Il succède au Centre national des indépendants après l'absorption du Parti Paysan de Paul Antier en 1951.

Depuis janvier 2016, le CNIP est présidé par Bruno NORTH.                                                                
brunonorth


Dès son élection à la Présidence du CNIP, Bruno North entame des négociations avec Les Républicains.

Sous l'impulsion du Président Sarkozy, le Bureau Politique des Républicains accepte que le CNIP participe à la primaire de la droite et du centre.

Engagé dans le débat de la primaire de la droite et du centre, le Président du CNIP, Bruno North, convoque un conseil national afin d'auditionner les candidats. Le Président Sarkozy et Jean-François Copé se sont ainsi exprimés devant les adhérents et sympathisants du CNIP. Ce conseil national a par ailleurs consacré la ligne politique du mouvement, à savoir libéral, conservateur, national et pro-européen.

Les membres du Comité Directeur du CNIP choisissent de soutenir Nicolas Sarkozy pour la primaire des Républicains.
Au soir du 1er tour de la primaire, le CNIP apportera son soutien à François Fillon.


********

René Coty, ancien Président de la République, Roger Duchet, Ancien Ministre, Antoine Pinay, ancien Président du Conseil, Paul Reynaud, Joseph Laniel furent les quelqu'unes des personnalités qui ont marqué l'histoire du CNI.

Roger Duchet, Ancien Ministre, Maire de Beaune, Conseiller Général et Sénateur, constatant et déplorant la division des forces de droite, (considérée sous la 4ème république, comme un phénomène regrettable mais inévitable) eut le mérite de comprendre qu'il était indispensable pour les hommes de droite de s'organiser en une seule formation, indépendante de tout parti politique.

Deux hommes politiques chevronnés, entourés d'un respect unanime, René Coty et Jean Boivin-Champeau, saisirent aussitôt la valeur de l'idée lancée par le Sénateur-maire de Beaune.
C'est ainsi, qu'après la création pendant l'été 1948 de plusieurs centres départementaux, fut fondé le 6 janvier 1949, sous cette triple signature : le Centre National des Indépendants.

Après de nombreuses difficultés et à travers mille embûches, grâce à l'appui que lui accordèrent des hommes les plus respectés, au premier rang desquels Antoine Pinay, les candidats du CNI obtinrent 21% des voix aux cantonales de 1951, réussissant à s'imposer comme la seule formation politique modérée susceptible de tenir tête aux grands partis traditionnels.

Après plusieurs mois de négociations délicates, le Parti Paysan de Paul Antier fusionna avec les Indépendants, le CNI devenait CNIP (Centre National des Indépendants et Paysans).

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 1 de 6